VISITE CHEF ETAT MAJOR FRANCAIS NIGER

Sécurité au sahel: Le chef d’Etat-major français en visite au Niger

Visite du Général Thierry Burkhard au Niger : la question sécuritaire au menu

Ce jeudi  31 mars 2022, le chef d’Etat-major  français en visite au Niger a visité la base aérienne projetée de Niamey où sont installés quelques 900 soldats français toutes spécialités confondues. 
Face à la presse, le Général Thierry Burkhad a indiqué les raisons de son déplacement à Niamey qui sont essentiellement d’ordre sécuritaires dans un contexte de réorganisation des forces Barkhane et Takuba qui quitteront  très bientôt  le Mali et qui seraient visiblement accueillies sur le territoire Nigérien. 
Avant de se rendre à la base aérienne projetée de Niamey, le chef d’Etat-major était à Ouallam pour s’entretenir avec les soldats français qui luttent contre le terrorisme avec leurs frères d’armes nigériens. Le général Thierry a exprimé toute sa satisfaction face à la parfaite collaboration qu’il aurait constaté entre les deux armées. « J’ai vu des forces pleinement coordonnées, pleinement engagées, réglant bien leur action l’une avec l’autre », a expliqué Thierry Burkhard. 
Selon ses dires, cette visite qu’il a effectué en compagnie de son homologue nigérien le général Salifou Modi a été une occasion pour lui d’appréhender la situation sur le terrain avant de dire que le déploiement de la force Barkhane au Niger dépendra du format, de la taille et du volume de la demande que les autorités nigériennes adresseront à la France.
Cette rencontre  d’échange avec la presse organisée par l’ambassade de la France au Niger a permis au Chef d’Etat-Major de l’Armée française de rappeler les raisons de la présence de la force française au Niger « Certes l’armée française est présente mais c’est pour favoriser une plus grande Autonomie de l’armée nigérienne », -a-t-il signalé.
Le Général Thierry de préciser par ailleurs que la présence de la base aérienne projetée de Niamey est une émanation  de l’Europe et non de la France, car les deux ont un destin commun et une vision commune dans la lutte contre le terrorisme au Sahel ; qui est une lutte de longue haleine. 
Depuis l’annonce du retrait de la Force Barkhane et Takuba du Mali, le Président français Emmanuel Macron a annoncé que ces deux forces seront redéployées au Niger avec l’accord des autorités nigériennes. 
Les autorités Nigériennes ont annoncé que la question du déploiement sera tranchée par l’Assemblée nationale qui votera oui ou non pour le redéploiement des soldats français et européens sur le territoire nigérien. 
                                                                                                                                                                                                                              BALKISSA HAMED SIDI


Commenter Comme:

Commenter (0)